Webreal TV | Sultan : « J'ai le plus gros CV de ma génération de rappeurs »

19
Nov
2012

Mercredi dernier, la Webreal TV recevait Sultan et autant vous dire que ce dernier porte fort bien son nom puisque je dois vous avouer lui avoir trouvé une certaine classe à le voir si posé, simple, souriant et sympathique face à Emeric et Romeck.

Après des street albums, mixtapes et compilations, le rappeur de 25 ans venait défendre les couleurs de son tout premier opus Des jours meilleurs (dans les bacs depuis le 5 novembre) mais aussi de son de son dernier clip Sois fier de c’que t’es, un titre qui a une signification particulière pour lui :

« Faut savoir qu’avant le rap, je travaillais avec des autistes en tant qu’éducateur donc ça me tenait à cœur de passer un peu ce genre de message à travers mes sons. J’avais pas encore eu l’occasion de le faire et justement, c’est pour marquer la différence entre les mixtapes et l’album », a-t-il expliqué.

C’est sûr qu’il en a fait du chemin Soultouane depuis ses débuts en 1997 aux côtés de Diam’s (pour qui son grand frère H de l’île avait d’ailleurs écrit ses premiers textes) :

« Au bout de 15 ans, on est dans une vague d’une nouvelle génération de rappeurs et on va dire que j’ai le plus gros CV de cette génération. Maintenant il est temps de faire ses preuves », a analysé Sultan qui peut se vanter de compter Rohff, Psy 4 de la Rime et La Fouine parmi les invités de ce premier album de 13 titres dont il a parlé un peu plus :

« Au niveau musical, on a essayé d’aller plus loin, on est rentrés dans des délires où il y a plus de chant. J’ai toujours été un artiste un peu ouvert mais je m’étais pas vraiment lancé dans le bain. Là, j’y suis allé à fond. Il y a aussi des musiciens : ça, c’est un truc que j’avais jamais fait avant ». Et c’est sous cette même formule que l’on devrait également le retrouver en live prochainement.

Si le succès est au rendez-vous (et c’est plutôt bien parti…), Sultan promet de garder les pieds sur terre grâce à son équipe. Seule petite fantaisie qu’il prévoit de s’accorder : déménager son trône dans une ville autre que Bagneux…

Retrouvez l’intégralité de son entretien (et de l’émission) ci-dessous !

Aimez Sultan, suivez Sultan.




Go to the top of the page