Crux : l'exode musical (interview)

Crux : l'exode musical (interview)

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

J’ai découvert Crux en décembre, probablement par le plus grand des hasards grâce à l’ingénieux mode de lecture Related tracks de Soundcloud. C’était un titre R&B langoureux et sensuel adéquatement baptisé All It Takes et cela a en effet suffi à attiser ma curiosité, m’entraînant à enquêter et discuter avec l’artiste dont le nom m’évoque un artéfact d’Harry Potter.

Actuellement étudiant en Physique et Philosophie, le sorcier canadien dissimule des fragments de son âme dans sa musique dès qu’il dispose d’un peu de temps libre. “Combiner tous mes intérêts avec l’école peut me rendre dingue mais j’essaie quand même de consacrer du temps à tout ce qui me plaît, a-t-il avoué à Urban Soul. C’est sûr que je m’arrache les cheveux parfois, mais je parviens généralement à faire en sorte que ça marche.”

Il ne fait pas l’ombre d’un doute que la musique coule dans les veines de Crux qui en est tombé amoureux en apprenant à jouer du violon étant enfant. “Cela m’a vraiment permis de découvrir un monde d’expression tout autre. Je trouvais ça fascinant de voir que la musique pouvait raconter une histoire si profonde même dénuée de mots. Même si je ne comprenais pas concrètement la chose, cela m’a donné envie d’apprendre autant que possible sur le sujet”, a-t-il expliqué. Ainsi, après avoir passé la journée à faire preuve de rationalité sur les bancs de l’université, le jeune homme laisse tout naturellement son cœur prendre le relai. “La plupart du temps, j’aime me détendre avant d’aller me coucher en m’amusant au piano. Généralement, ça ne donne rien mais, de temps à temps, je crée quelque chose de cool et j’essaie alors d’enregistrer quelques parties et d’écrire des paroles. Ensuite, je laisse le tout reposer quelques jours pour y revenir avec une oreille toute fraîche afin de voir s’il y a réellement du potentiel. Si ça me plaît, alors je commence enfin à étoffer, décrit l’auteur-compositeur-interprète à propos de son processus créatif. La seconde fois, je termine d’arranger le morceau et d’écrire toutes les paroles. J’ai un carnet dans lequel j’écris celles-ci et où l’on peut trouver plusieurs hooks qui pourraient bien donner mais, honnêtement, je m’occupe souvent de la mélodie avant de passer au texte. Les paroles émanent de l’histoire que m’inspire la mélodie. C’est définitivement ce qui va le plus vite.” 

De cette passion est née un premier EP, Exodus, disponible en streaming depuis le 23 avril. Alliant poésie envoûtante et une production electro-rnb plutôt obscure, Crux semble bel et bien avoir trouvé sa voie, immortalisant sa vie et ses sentiments dans des métaphores amoureuses. “Exodus parle principalement de trouver l’espoir dans l’aliénation et la solitude. Le monde dans lequel nous vivons bouge tellement vite : je pense que, comme moi, la plupart des gens de mon âge peuvent avoir du mal à y trouver leur place. C’est facile de se sentir isolé, mais s’en sortir et trouver sa propre source d’espoir et d’inspiration constitue une partie importante du passage à l’âge adulte. Beaucoup de mes chansons sont écrites du point de vue d’un homme amoureux, mais la plupart ne traite même pas de romance, ni même d’une personne en particulier. Je pense simplement que la romance peut être une métaphore fantastique pour les hauts et les bas de la vie”, confie Crux qui espère que le public appréciera son projet pour des raisons qui leur sont personnelles, même si celles-ci sont totalement à l’opposé de ses propres intentions. Je vous demande en tout cas de bien vouloir me croire quand je vous assure que le musicien a plus d’un tour dans son sac !

Aimez Crux, suivez Crux.

Follow:
Spread the love

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *