Rag'n'Bone Man : la musique dans la peau (interview)

Rag'n'Bone Man : la musique dans la peau (interview)

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

La première fois que vous découvrez à quoi ressemble Rag’n’Bone Man, vous pourriez être surpris par la quantité de tatouages dédiés à la musique qui ornent son corps, que ce soit la “soul” et le “funk” dansant sur ses doigts, la guitare à son bras, le micro fièrement et commodément posé près de ses cordes vocales ou la clé de fa épousant son oreille. Je suppose que l’on peut dire qu’il a la musique dans la peau. Littéralement.

Mais au sens figuré également. Et l’on s’en rend compte assez rapidement lors de la première rencontre. Si vous n’avez pas encore eu la chance de papoter avec le chanteur britannique, ne vous inquiétez pas : étant d’une générosité sans fin, j’accepte de partager avec vous notre conversation pour vous puissiez en juger. Étape 1 : assurez-vous d’avoir rattrapé votre retard en regardant la première partie de notre interview (cliquez ici pour plus de détails).

Étape 2 : prenez une tasse de thé ou de café et passez à la deuxième partie. Ce que vous ne verrez pas : Rory me raconter son premier séjour à Bruxelles en solo, rien que pour assister au concert de D’Angelo pour lequel il n’avait pas réussi à obtenir de tickets à Londres, et Rory m’interrogeant sur le dernier film de Daniel Radcliffe qu’il a envie de voir dans le train du retour. Je sais, vous êtes très tristes. Mais par contre, vous verrez : Rory parler de la façon dont Brighton l’a aidé à se construire en tant qu’artiste, mais aussi de son album à venir, des nouveaux talents à suivre, d’un projet caritatif et de ses collaborations avec Two Inch Punch, Jonny Coffer et Foy Vance. Plus moi n’ayant aucune idée de qui est ce dernier alors que l’on m’a encouragée à plusieurs reprises (et très récemment d’ailleurs !) à écouter ses chansons. Oui, j’aime bien me taper la honte de temps en temps.

Aimez Rag’n’Bone Man, suivez Rag’n’Bone Man.

Follow:
Spread the love

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *