Les derniers coups de coeur de... AMERY

Les derniers coups de coeur de... AMERY

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

 

Vous avez peut-être (ou pas) remarqué que j’avais un peu de mal à mettre le blog à jour ces temps-ci… et c’est en grande partie parce que j’ai commencé un nouveau job en mars, en tant que chargée de promotion pour le label belge W!G Music (si vous êtes curieux et que vous voulez suivre mes aventures, vous êtes les bienvenus sur notre page Facebook). Ce changement a déclenché un besoin pressant de trouver un nouvel équilibre dans ma vie quotidienne mais il a également engendré de belles rencontres, à l’instar de celle que j’ai pu faire avec AMERY!

AMERY est notre nouvel artiste (la première étant la belle et talentueuse Ivy Mode). Né au Rwanda et habitant de Denderleeuw, le jeune homme de 20 ans a dévoilé son premier single So Good fin mars, une pépite pop entraînante et infusée de délicieuses saveurs rnb qui devraient vous décrocher un sourire tranche papaye – et si ce n’est pas le cas, vous n’avez pas de cœur ! Il y chante les prémices d’une relation s’embrasant sur un refrain au falsetto lumineux.« Je veux que les gens retrouvent les sensations de leur rencontre avec leur premier amour ou moitié. Je veux les ramener là où tout a commencé », confie Amery à propos du titre solaire co-composé avec James Lowland et co-écrit avec le producteur et Amra Dorjbayar.

Ayant pour mission d’écrire sa biographie, j’ai passé pas mal de temps à discuter avec AMERY. Enfin… il m’a déballé sa vie pendant que je tentais d’être l’oreille la plus attentive qui soit. Parce que s’il peut paraître timide d’un premier abord, une fois lancé, il ne s’arrête plus et orne chacune de ses anecdotes d’une multitude de détails ! Voilà qui en dit long sur sa passion. Son choix d’embrasser une carrière artistique à temps plein n’a d’ailleurs jamais surpris sa maman qui le soutient à 200%, témoin de ces moments magiques depuis des années déjà. En effet, chez AMERY, la musique coule de source : Michael Jackson a fait naître la flamme avec son clip de Billie Jean et sa grand-mère s’est chargée de transformer cette étincelle en un feu ardent en lui offrant son premier instrument, un tambour africain. Le piano ? Il le joue à l’oreille. La voix ? Un don qui n’a jamais flirté avec le solfège et les cours de chant. Il écrit, il danse, il fait du beatbox… Le package complet, je vous dis ! Comment ? Que me dites-vous ? Je suis vendue ? Ah ça oui, je le suis. Et je l’étais bien avant d’avoir signé mon contrat. Le chanteur enregistre actuellement son premier album et, croyez-moi, le meilleur reste à venir. Non, ce n’est pas l’attachée de presse qui parle mais la fan. Bref, assez bavarder comme ça : je vous invite à découvrir AMERY à travers ses morceaux préférés et ses influences dans une petite interview filmée aux Woodpecker Studios ! Et comme d’habitude, vous pouvez retrouver sa playlist sur la page Spotify d’Urban Soul.

Aimez AMERY, suivez AMERY.

Follow:
Spread the love

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *